dimanche 19 novembre 2017

Saint Tanguy

La série Tanguy & Laverdure, avant de s'appeler Les chevaliers du ciel, s'est d'abord nommée Tanguy (jusqu'en 68 dans Pilote et dès 67 en album). Un peu comme Fort Navajo et Blueberry.
Aujourdhui, des Tanguy, en particulier pour cette raison.

Bourgne, Campoy, Chakir, Clarke et Craenhals

Greg, Hubinon, Mallet, Martial et Murtin

Parras, Péli, Pichard, Poppé et Verli

samedi 18 novembre 2017

Bulles en Seine

Le "bulle" du week-end

autour de Florence Cestac

Pluche

La série de Watterson est publiée à partir du 18 novembre 1985. Hobbes est resté une peluche pendant seulement 10 ans.

Baker, Cromheecke, Eliascarpe, Kesinger et Kolb

Langdridge, Lebègue, Martin, Parker, Clid

Robinson, Sti, Toulhoat, Witko et Young

vendredi 17 novembre 2017

jeudi 16 novembre 2017

Intermède Goscinny #2

Des clins d'oeil à René Goscinny, rédacteur en chef de Pilote :

Fix, Gotlib, Hubuc, Jipo, et Leconte

Loro, Lucques, Mallet, Mandryka et Martial

Massonnat, Mézières, Morchoisne, Pascal et Poppé

Glay (et Poppé), Ribera, Solé, Tabary et Verli

Intermède Goscinny #1

On ne fête rien de particulier aujourdhui...

Simplement, on s'arrête sur le catalyseur de la nouvelle BD, de le nouvelle-nouvelle BD et de toute ses suites. La BD maline, modeste mais subtile, intelligente et claire, populaire mais pas populiste.

Voici René Goscinny, dans Pilote.

Ache, Auclair, Boussot, Bussemey et Cabu

Cabu, Chakir, Clavé, Cohen et De Groot

Delinx, Desclez, Dorville, Dufranne et Fred

Gébé, Gir, Glay et Goussé

mercredi 15 novembre 2017

Moizelle Jeanne

55 ans, ça se fête :

Boris miror, Thibaudier, Clarke et de Brab

Dutreix, Frasier, Martin et Poitevin

Porcel, Saive, Seron et Trystram

Verbeek, Waltch, Walthéry et Wasterlain

Alors on danse !

Mlle Jeanne arrive dans le monde de Gaston dans Spirou #1283. C'est dans le gag #224 paru le 15 novembre 1962.

Goulet et Sti : Fan art in Spirou #4146

mardi 14 novembre 2017

Mi-Caza est-ce tout Caza ?

Ba non, forcément.

Caza est un des spécialistes de l'autoreprésentation (avec Maester).
C'est son anniversaire aujourdhui (la classe : il a une date de naissance palindromique !).

Caza et Bazzoli : La poule in Pilote #674

lundi 13 novembre 2017

Lectures de 2017 -27

Julien et Mo/CDM : Cosmik Roger #4 à 7 (2006 à 2013 - Fluide)
L'humour potache et parodique, l'héritage des héritiers de Fluide. C'est sympa, pas révolutionnaire, pas toujours hilarant, ni souriant. Le dessin de Julien Solé est assez bon, mais bon, ça pourrait voler plus haut (problèmes de puissance des vaisseaux spatiaux).

Vince et Zep : Esmera (2015 - Glénat)
Mon dieu ! Une BD pour se branler ! Pire que du mauvais Manara ! On sent que les auteurs, à un moment donné, pour justifier cette chose, on tenté de dire qu'ils voulaient parler du désir masculin et féminin, de ce qu'est la sexualité de chaque genre... Au bout du bout, ils ont fait une bd de cul complètement cru, 1er degré, naze.
Bon, quand même, le dessin de Vince est très beau. Mais parfaitement gâché ici. Le degré zéro de l'imagination, du scénario, du récit.

Charlet et Floc'h : Le carrefour (2016 - Bamboo / Grand angle)
C'est le dessin qui m'a attiré d'abord. Et je l'ai regretté : des erreurs de compositions m'ont complètement égaré. D'abord des bulles mal positionnées, puis la fille dont les tailles variables m'ont fait penser qu'on se baladait entre 2 périodes, que ce n'était pas le même personnage...
Sans compter une histoire sans intérêt tissée sur une base délirante (un assureur qui fait de l'aménagement du territoire !).
Heureusement, ça se lit vite.

Nadar : Le monde à tes pieds (2017 - La boite à bulles)
Dommage que le format de bouquin soit si désagréable, et que la faible lumière hivernale rende la lecture des scènes nocturnes difficile.

Collignon et Greiner : Tamara de Lempicka (2017 - Glénat)
Ça n'existe plus les collections chez Glénat ? Graphica, intégra... J'imagine qu'ils n'ont plus de directeur éditorial ? Cette BD se place dans la grande mode des BD sur les peintres. Je fuis ce genre de niche, mais j'aime le dessin de Collignon, et cette période "art déco" ravira quelqu'un de mon entourage. Il manque malheureusement un truc, quelque-chose qui tient de la narration "BD". La mise en place des personnages, leurs épaisseur et caractères ont été oubliés. Ce qu'on sait de Tamara, c'est ce qu'elle nous dit : on ne ressent rien, malgré le dessin très doux. La "scénariste" a déjà travaillé plusieurs fois avec la dessinatrice, et, pensant avoir affaire à un expert (comme pour la désolante collection des savoirs du Lombard), je découvre qu'elle est la compagne de Giroud. Qualité suffisante apparemment pour refourguer des scénarios chez Glénat.

Relom et Lupano : Traquemage #2 : Le chant vaseux de la sirène (2017 - Delcourt)
C'est un genre de pastiche des histoires d'heroïc fantasy : une quête complètement béta, des épreuves irréalisables, un héros naze. C'est drôle, le truc le mieux que j'ai lu de Lupano (rien aimé du reste), mais le dessin de Relom est ici assez bancal (mise en page, décor, couleur). Bon, quand je l'ai acheté, j'avais vu tout ça, mais au final, je n'ai pas de regret.

Fabcaro : Et si l'amour (2017 - 6 pieds / Monotreme)
Dans la même veine que Zaï... sans la surprise. Parfois un peu longuet, des trucs pas forcément très judicieux (les musiciens en action par exemple). Mais ne boudons pas : le truc le plus drôle de l'année (avec sa pause du début d'année, le Jolly Jumper de Bouzard et le truc de Reuzé).

Les méchants sont pas gentils

La journée de la gentillesse, on doit TOUS être gentil. C'est pas compliqué pourtant comme message.
En résistance aux méchants, on va tous

sur lemonde.fr le 28 septembre 2016

François Ayroles a commencé sa série de strip verticaux au lendemain des attentats de Bruxelles, qui faisaient suite à ceux de Paris, lâchement perpétrés le 13 novembre 2015.
Il a arrêté ses strips en septembre, après 73 semaines. Et depuis, on attend ses Moments clés du journal Spirou avec encore plus d'impatience.

dimanche 12 novembre 2017

Coucou Chouchou

Le 12 novembre 1964, le 1er numéro de l'hebdo Chouchou parait, avec une jeune mascotte yéyé :

Fix et Auclert : Chouchou