mardi 23 octobre 2018

Western circus

Le 36ème volume des aventures de Lucky Luke est prépublié dans Pilote à partir du #520, en kiosque le 23 octobre 1969.

De Moor, Bouzard et Guérineau

lundi 22 octobre 2018

Luxe et couleurs

Hugues Micol fait de très beaux dessins, et de belles bande-dessinées. Un bouquin d'illustration "western" devrait voir le jour prochainement chez Cornélius, et Saint Rose paraitra l'année prochaine chez Futuro.

Levons l'encre !

Joyeux anniversaire

Catherine Deneuve a 75 ans aujourdhui.

Neaud, Olislaeger et Durbiano

Vivès, Roussin et Loro

Gourdon, Maester et Aslan

dimanche 21 octobre 2018

samedi 20 octobre 2018

Macarel !!

Aimé Lacapelle apparait dans Fluide #269, en date du 20 octobre 1998.

Hardy et Larcenet

Lécroart et Maëster

Solé et Terreur

G

Mandryka a 78 ans.

Carali, Bretécher et Catel

Alexis (in Pilote #601, #491 et #522)

Kamb, Leconte et Gotlib

vendredi 19 octobre 2018

Modeste et Pompon

La série du transfuge Franquin démarre dans le tintin Belge #42 paru le 19 octobre 1955 (début décembre en France)

Attanasio, Avril et Bedu

Bhavsar, Blutch et Van Liemt

Deux Moor et Verli

Pour le réconfort

J'adore Vincent Macaigne. J'adore tous ses films : ont doit avoir les mêmes goûts, et c'est donc un bon guide de cinoche pour moi. En plus, souvent, y a Vimala avec (soupir).

Il est devenu un peu un héros de bande dessinée

Park et Safieddine : Monsieur Coucou

jeudi 18 octobre 2018

Lectures de 2018 #19

Circus #75bis et 79bis (1984 - Glénat)
Des tas de trucs très moche !
Tout de même : Moynot, Berthet & Cossu, Dethorey, Faure, Honorez, Berco, Herody, David B, Convard.
Et Les libellules, Vatine.
Malgré tout, je ne pense pas qu'à l'époque j'aurais acheté cette revue.

Les cahiers de la bande dessinée #75 (1987 - Glénat)
Spécial Espagne, avec un choix visionnaire de la rédaction. Des chroniques pédantes et absconnes.

Yéti #7 (1991 - Sandyx)
Je ne connaissais pas cette revue, dont ce numéro s'ouvre sous une couverture de Pichard. Elle contient quelques rubriques sur l'actualité BD, le ciné, la chanson...
On retrouve au sommaire de grands nom de la BD US (Emerson, Crumb, Watterson) et Franco-Belge : cette minuscule histoire de Cabanes est inédite, et celle de Gibrat aussi (?). Larcenet a fait ses débuts dans cette revue, avec une très forte influence de Vuillemin.

Sapristi #30 (1995 - ANBD)
Le dossier est consacré à Yslaire (mais surtout Hislaire). Toujours très drôle de voir à quel point il n'était pas visionnaire non plus. Et dans les diverses rubriques, on apprend que des projets sont bien bien avancés (film ou série BD) et que 20 ans plus tard : nibe ! Ah oui, à ce sujet : on lit un entretien intéressant avec Lidwine...
Le coté BD est un peu à l'avenant (gaché par Christopher, dont vraiment je ne vois pas l'intérêt).

Collectif : La maison close (2010 - Delcourt / Shampooing)
Orchestré par Ruppert & Mulot qui dessinent les décors de la maison, une foule d'auteurs "in" s'invitent dans le bordel. C'est un gros cadavre exquis très léger.
J'ai découvert l'existence de ce bouquin en bibli le mois dernier... j'ai pourtant visité l'expo à Angoulême (et c'est vrai que se balader aussi légèrement dans un bordel, ça m'avait choqué... j'ai trouvé l'idée super-potache et très lourde, et voir des nanas comme ça y participer... pas compris... trop dans l'entre-soi).

Collectif : Rayon frais (2011 - Galago & Les requins)
Cette anthologie de la BD suédoise regroupe un large éventail de genre/type/niveau... On ne sais pas trop ce qui, dans ce recueil, représente le plus la BD scandinave. Comme si on mélangeait Lanfeust, Philémon, Ivan Morve et d'obscures fanzines. Il y a trop de BD très ado, bien bien cul, très crues et sans recul. Mais quelques trucs très chouettes.
 On a un aperçu, mais aucun avis sur ce qu'est cette BD... En quoi elle est différente ou similaire à notre bonne vieille franco-belge.

Aaarg ! (2015)
Beaucoup d'histoires trash, d'où sortent un peu du lot celles de B-gnet ou Place.

Franky (et Nicole) #5 (2016 - Les requins)
La ligne éditoriale des requins ne navigue pas que dans la poilade facile. Même si je n'adhère pas à tout ces essais, à ces voies diverses, c'est dommage que la revue s'arrête (vive Nicole).

Collectif : Féministes (2018 - Vide cocagne / Soudain)
Oula ! pas grand chose à garder là dedans... Les dessins sont parfois potables, mais le récit s'écrase devant la volonté pédagogique du truc.

Follow the white rabbit

Il y a 30 ans, sortait en France ce film de Zemeckis, où le Doc qu'il a récupéré dans son film précédent fait un drôle de méchant.

Glen Brogan : Tribute to the late actor Bob Hoskins sur tumblr