dimanche 12 août 2018

Lectures de 2018 #15

Vink : Les voyages de He Pao #1 et 2 (2000/2001 - Dargaud) 
Le dessin un peu foireux de Vink (proportions hasardeuses) m'a souvent tenu loin de ses bouquins. Même si j'ai grandi avec tintin, et même si j'ai quelques bandes dans ma bibli. Je me suis fait avoir par la numérotation : on est à la suite de son moine fou !
Finalement : ça se lit bien.

Larcenet : Soyons fous #2 (2002 - Fluide)
Mouais. Typiquement le genre de truc à lire de loin en loin dans un mensuel.

Otto T : Le bonhomme au chapeau (2005 - Flblb)
L'auteur nous plonge dans un univers qui bascule dans l'absurde. Sans dialogue, les pictogrammes sont parfois illisibles, et c'est dommage (on a atteint les limites du truc). Otto sort un peu de son graphisme simplissime, et c'est dommage aussi de n'en voir pas plus. Quelques histoires sont d'une drôlerie jubilatoire. J'aime bien ce qui sort de cette écurie.

Peyraud et Djian : Mise en bouche (2008 - Futuropolis)
C'est un peu à l'avenant... la mise en scène, l'histoire et les dialogues : jamais on y croit à rien. Pourtant, la relation entre les deux personnages principaux était prometteuse.

Maret : Course de Bagnole (2012 - Les requins)
Une course de bagnoles sur des centaines de pages ? Merci mais non.

Ratte : Mamada #1 (2013 - Paquet)
J'ai été assez amusé de son Voyage des pères, et cette nouvelle série débute sagement avec de petits moments assez bien sentis. Le MacGuffin manque de poésie, et risque d'éclater le fil conducteur. Mais je demande à voir (à poursuivre).

Erre et Fabcaro : Mars (2014 - Fluide)
C'est assez drôle, mais sur la longueur : trop long. Je ne sais pas si ça paraissait dans le mensuel ? Mais ça serait sans aucun doute mieux passé.
On peut pas être aussi con. Même chez les militaires.

Ross et Wouters : Totem (2016 -Sarbacane)
Un camps scout sous la flotte en pleine forêt, où un félin s'est échappé d'un zoo voisin... Un gamin souffre douleur qui va se transformer à la suite de la cérémonie de totémisation... Bon, rien de bien nouveau, de même que le jeu de la mort entre les deux frères en ouverture qui annonce un peu trop le "jeu" final. Mais au global, c't'un beau bouquin.

Von Kummant et Von Eckartsberg : Gung ho #1 à 3 (2013/2017 - Paquet)
Le graphisme est assez étonnant, et finalement pas si désagréable. Je me suis laissé embarquer dans l'action... parce que la vache : y a de l'action. Malheureusement, les nombreuses enfreintes au réglement strict rendent l'univers incompréhensible. Et c'est dommage... même si ça donne aux jeunes une fougue génératrice d'action (grosse ficelle donc).

Park, Zidrou et Falzar : L'Extraordinaire Voyage du fakir... (2017 - Jungle) 
Adapté d'un roman de Puértolas paru en 2013, qui a été l'objet d'une adaptation au ciné cette année, le bouquin du jour laisse sur sa faim. Trop de saut de puces en pas assez de temps pour découvrir le personnage principal. L'adaptation est un exercice difficile, mais avec la contrainte du format, c'est très compliqué. Ce bouquin contient le meilleur clin d’œil de l'année (à venir ici).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire